DIY : Faire son propre déodorant sain et écologique


Tu en as marre d’utiliser des déodorants néfastes pour ta santé et pour l’environnement ? Tu souhaites une solution simple, facile et rapide pour apprendre à faire toi-même ton propre déodorant ? Tu veux une recette qui soit aussi efficace que les déodorants industriels ?


Tu es au bon endroit !





LES DEODORANTS "CLASSIQUES"



Avant de te donner la recette, j'aimerais faire un petit focus sur les déodorants industriels et les problèmes qu’ils posent.


  • Côté santé :

La plupart des déodorants dits « classiques » sont constitués de nombreux produits chimiques : perturbateurs endocriniens, substances soupçonnées d’être cancérigènes, ingrédients dérivés du pétrole … Un joli petit cocktail de produits toxiques appliqué en quantité généreuse sur une des parties du corps où la peau est la plus fine et perméable : les aisselles.


De plus, avec l’utilisation des sprays, toutes ces substances se retrouvent en suspension dans l’air sous forme de COV (composés organiques volatils), participant ainsi à la pollution de l’air intérieur et terminant leur chemin dans nos poumons.


Enfin, les gaz propulseurs utilisés dans ces fameux sprays sont directement dérivés des hydrocarbures et participent eux aussi à la pollution de l’air de nos habitations.


C’est donc avant tout pour des raisons de santé qu’il est important de dire définitivement stop à ces produits industriels et toxiques !


  • Côté écologie :

La seconde raison est environnementale : fabriquer ces déodorants et leurs contenants utilise beaucoup de ressources précieuses et participe à la pollution des sols et des eaux.


Aussi, bien que la plupart des contenants soient considérés comme recyclables, on sait maintenant que le recyclage n’est pas une solution pérenne et qu’il n’empêche pas l’utilisation de nouvelles ressources. C’est donc un déchet de plus mis à la poubelle alors qu’il aurait pu être évité.



Alors bien sûr, il existe aujourd’hui dans le commerce beaucoup de produits sains, bio et de composition naturelle, parfois même sous format solide. Pour les formats liquides, tu peux te tourner vers les marques Clémence et Vivien, Endro Cosmétiques et Respire par exemple. Si tu souhaites un produit zéro déchet sous forme solide, opte alors pour les déodorants proposés par Comme Avant, Pachamamaï ou encore Lamazuna.


Mais ici, il est question d’apprendre à faire par soi-même.

Je vais donc te partager LA recette de déodorant saine, économique et écologique, qui fait l’unanimité dans mon entourage (sans exagérer !) même chez les hommes, les personnes à forte sudation et sur des aisselles non rasées ou épilées. Cette recette convient également aux peaux sensible et réactive (ce qui est mon cas) !



LE DEODORANT FAIT-MAISON



La recette que je m’apprête à te transmettre a été élaborée par le comité scientifique du collectif Edeni et a été conçue pour être à la fois la plus minimaliste possible, saine pour ta santé, respectueuse pour l’environnement, réellement efficace, mais également agréable à l’utilisation. Les ingrédients ont donc été soigneusement sélectionnés et combinés entre eux.


C’est d’ailleurs la recette que nous utilisons au quotidien avec mon conjoint depuis maintenant près de 2 ans et pour rien au monde nous ne reviendrions en arrière !


Avant de commencer, voici quelques informations importantes :

  • Les huiles essentielles sont à utiliser avec parcimonie et précaution, car leur fabrication demande beaucoup de ressources et sont très puissantes. Elles ne sont pas recommandées pour les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que pour les enfants.

  • Avant de réaliser ces recettes, lave-toi minutieusement les mains et désinfecte ustensiles et plan de travail pour éviter la prolifération de bactéries.

  • L’huile de coco est à utiliser le moins possible, car elle provient de l’autre bout du monde et a donc un bilan carbone très élevé.


Le matériel :

  • Une cuillère à café pour mélanger

  • Un bol ou petit ramequin pour réaliser le mélange

  • Un petit pot en verre hermétique type mini pot de confiture désinfecté (eau bouillante ou alcool)


Pour environ 30 g de préparation :

  • 2 c.à.c d’huile de coco

  • 1 c.à.c de bicarbonate de soude

  • 1 c.à.c de fécule de maïs (Maïzena) ou de pomme de terre

  • 5 gouttes d’huile essentielle de Palmarosa


Afin de faciliter le mélange, je te conseille de commencer par faire fondre l’huile de coco au bain-marie, mais cela n’est pas obligatoire.


Ensuite, il te suffit de mélanger l’ensemble des ingrédients jusqu’à obtenir une pâte bien homogène puis de le transvaser dans ton récipient propre et sec. Voilàààà !


Le coût de cette préparation est d’environ 0,52 €, en utilisant des produits bio, et à une durée d’utilisation d’environ 2-3 mois … imbattable donc et réalisable en 15 minutes top chrono ! Ce déodorant pourra être conservé pendant environ 3 mois, donc ne prépare pas une plus grande quantité.


La texture est légèrement granuleuse due au bicarbonate de soude et à une légère odeur de Palmarosa. Lorsqu’il fait chaud, le mélange peut être relativement liquide. C’est normal, car le point de fusion de l’huile de coco se situe aux alentours des 24°C. Si tu désires une consistance solide, place donc ton récipient au réfrigérateur et le tour est joué !


Honnêtement, toutes les personnes à qui j’ai transmis cette recette ont été conquises ! N’hésite pas à me faire tes retours après l’avoir testée à ton tour.

LES DEODORANTS ULTRAS MINIMALISTES



Tu n’as pas le temps ou l’envie de fabriquer ton déodorant ? Pas de panique, j’ai la solution pour toi : trois produits que tu peux utiliser purs et qui ont un effet déodorant naturel !


Ces alternatives très simples et également peu coûteuses sont tout aussi efficaces que la recette que je t’ai donnée plus haut alors n’hésite pas à les tester également.


  • Le bicarbonate de soude :

Ses propriétés absorbantes et désodorisantes en font un déodorant redoutable. Attention toutefois si tu as la peau sensible, car il peut parfois irriter la peau, surtout si son grain est gros. À tester quelques jours pour savoir comment ta peau réagit et le choisir avec un grain le plus fin possible.


Utilisation : prélève un peu de poudre du bout du doigt et applique directement sous ton aisselle propre et sèche.


  • L’huile essentielle de Ravinsara :

Naturellement antibactérienne, cicatrisante et déodorante, elle a également une odeur fleurie très agréable. Comme toute huile essentielle, elle est à utiliser avec précaution et n’est pas recommandée pour les enfants et les femmes enceintes ou allaitantes.


Utilisation : une goutte de Ravinsara sous chaque aisselle propre et sèche, à appliquer au doigt.


  • La pierre d’Alun naturelle :

Elle aussi naturellement antibactérienne et absorbante, elle est très pratique à transporter partout et peut se trouver sous forme de sticks. Attention à choisir la véritable pierre d’Alun dont l’unique ingrédient est le "potassium alum", les autres étant des pierres reconstituées ou synthétiques. On la reconnaît par sa transparence et la présence de nervures.


À la différence des sels d’aluminium largement décriés, la pierre d’Alun naturelle possède des molécules beaucoup plus grosses qui ne sont pas censées passer la barrière cutanée. Bien évidemment, le risque zéro n’existe pas et nous n’avons pas encore d’étude sérieuse sur ce sujet donc libre à toi de l’utiliser ou non.


Utilisation : mouille ta pierre et passe-la simplement sous ton aisselle propre et sèche.


 

Maintenant, tu n’as plus qu’à tester une ou plusieurs de ces alternatives (en petite quantité pour éviter le gâchis si l'option choisie ne te plaît pas) pour te faire ton propre avis et savoir laquelle te convient le mieux.


Toutes les personnes qui les ont testés n’ont plus touché à un seul déodorant du commerce !



Pour conclure, j’aimerais juste rappeler que la transpiration est naturelle et même vitale pour l’organisme. Il ne faut donc pas chercher à l’éliminer ou la bloquer, mais juste éviter le désagrément des mauvaises odeurs.


Bien évidemment, l’hygiène corporelle est la première solution pour retirer les odeurs de transpiration alors n’hésite pas à te laver les aisselles plusieurs fois par jour si cela est nécessaire.


Personnellement, cela m’arrive régulièrement (surtout l’été) de faire un petit tour aux toilettes en cours de journée pour passer sous mes aisselles un coup de savon et d’eau, les rincer avec du papier pour les mains (ou une serviette en coton si tu en as une à portée de main) puis d’appliquer à nouveau mon déodorant. Tranquillité garantie pour le reste de la journée !




Tu as aimé cette recette et tu souhaites apprendre à faire par toi-même plus de produits du quotidien de façon simple et rapide ? J’ai ce qu’il te faut !


Dans mon livret 6 recettes DIY pour une maison écologique, je te donne les 6 recettes zéro déchet, saines pour ta santé et respectueuses de l’environnement des produits d'hygiène et d'entretient de base pour remplacer les produits du commerce.


Pour le télécharger gratuitement, c’est par ici : Je télécharge le livret.

Celine_Morandeau_Coach_personnelle_

Hello,

Je suis Céline, coach certifiée et consultante en transition écologique. J’ai pour mission de te guider vers un quotidien plus respectueux de l'environnement, dans le respect de ton équilibre personnel et de tes valeurs.