Débuter en zéro déchet : 6 actions simples à mettre en place


Commençons par le commencement !


Le zéro déchet, qu’est-ce que c’est ? C’est un mouvement rendu populaire par Béa Johnson, autrice de l’ouvrage Zéro Déchet : 100 astuces pour alléger sa vie.


Le principe est simple : se détacher de tout ce qui est superflu et se recentrer sur l’essentiel afin de diminuer drastiquement ses déchets. C’est aussi favoriser une économie circulaire qui permet de prolonger le cycle de vie de nos biens et privilégier l’achat d’usage plutôt que l’achat de possession (louer VS acheter).


Les grands adeptes de ce mouvement arrivent même à réduire leur production de déchets à seulement 1 bocal par an ! Mais je te rassure, aucune obligation de faire de même. Tu peux très facilement et rapidement réduire de moitié ta poubelle d’ordure ménagère avec de simples astuces que je vais justement te partager ici !







1. INVESTI DANS UNE GOURDE


Un indispensable du zéro déchet à adopter de toute urgence : la gourde. Fini l’achat de la petite bouteille d’eau hors de prix au distributeur en cas de grande soif, exit les bouteilles vides qui s’accumulent dans la voiture. Ta nouvelle alliée pourra te suivre partout : chez toi, au travail, lors de tes sorties, pendant tes vacances, …


Choisi-la de préférence en inox : cette matière est inoffensive pour ta santé, ne se cassera pas et se lavera facilement. Privilégie également les marques françaises à celles qui viennent d’Asie. Elles sont certes un peu plus chères, mais cela te permettra de limiter l’empreinte carbone liée à son transport et d’avoir des matériaux de bien meilleure qualité. Son prix sera de toute façon rentabilisé car elle pourra te suivre toute ta vie si tu en prends soin.


Et pas la peine d’en acheter six par personne, deux suffisent largement : une grande et une petite. La grande te sera utile lors de tes voyages ou longs trajets, et la petite se glissera facilement dans ton sac pour l’emporter partout avec toi !



2. BOIS L'EAU DU ROBINET


Pour rester dans le thème de notre consommation d’eau, abandonne une bonne fois pour toutes les bouteilles d’eau en plastique. En plus de réduire tes déchets et de t’éviter la corvée des packs d’eau à porter, cela te permettra également de faire de réelles économies ! Très grande buveuse d’eau, j’ai ainsi réalisé près de 400€ d’économie par an. Dingue non ?


Et si tu as des inquiétudes pour ta santé, sache qu’en France, une goutte d’eau est contrôlée environ 3 fois avant d’arriver jusqu’à toi. Alors, sauf cas exceptionnels (maladie grave, eau non raccordée au réseau), il n’y a aucun risque à boire l’eau du robinet. Tu peux même vérifier la qualité de l’eau de ton robinet grâce à une carte interactive réalisée par UFC Que Choisir.


3. REFUSE LES SACS PLASTIQUES


Les sacs en plastique font partie des déchets les plus souvent retrouvés dans nos océans. Alors, pour éviter que les animaux marins continuent d’en faire leur repas, troc-les par des sacs réutilisables type tote-bag ou cabas. Choisi les de préférence en tissu, ceux en plastique couramment vendus en supermarchés ne sont malheureusement pas recyclables.



4. ACHETE EN VRAC


Les rayons vrac sont présents dans presque tous les commerces de nos jours, une super opportunité pour limiter drastiquement tes déchets et faire également des économies ! En effet, l’avantage avec le vrac, c’est que tu ne payes ni la marque, ni l’emballage, ni le marketing mais uniquement le produit que tu consommes.


Mais acheter en vrac, c’est aussi valable pour les fruits et légumes ! Exit les citrons sous sachets plastique, les salades emballées et les pommes en barquettes ! Pourquoi s’encombrer de tout cela alors qu’on trouve TRES facilement ces même fruits et légumes en vente libre ?


Et pour transporter tout cela, tu peux également facilement trouver des sacs à vrac soit directement dans ton magasin, soit sur internet. Si tu es doué.e de tes mains (ou connais quelqu’un qui l’est), tu peux même les fabriquer toi-même en quelques minutes !



5. PASSER AU REUTILISABLE


A chaque produit à usage unique, il existe son équivalent en lavable et/ou réutilisable. Certes, cela demande un petit investissement mais ce sera très vite rentabilisé. En effet, tu pourras ainsi passer de quelques secondes d’utilisation, à plusieurs mois, voire plusieurs années ! Le calcul est donc vite fait.


C’est le cas par exemple des éponges et brosses de lavage, des protections hygiéniques, des rasoirs, des pailles, des essuie-tout … la liste est très longue aujourd’hui !



6. CHOISIR L'ALTERNATIVE RECYCLABLE


Même si le recyclage est loin d’être la solution parfaite (je ferais un article prochainement là-dessus), entre un emballage plastique et un emballage carton, il n’y a pas de question à se poser ! La meilleure solution reste tout de même l’option carton, qui t’évitera, entre autres, les problèmes de perturbateurs endocriniens contenus dans les emballages plastique.


Beaucoup de marques on comprit cet engouement des consommateurs et misent donc sur des emballages recyclables. C’est le cas de certaines marques de riz, pâtes, de fruits fragiles comme les fraises, etc.


Mais attention aux fausses bonnes idées comme par exemple le riz sous plastique à l’intérieur d’un emballage carton … Eh oui, les mauvaises habitudes ont la vie dure !





 

En mettant en place ces nouvelles habitudes faciles à adopter, tu diminueras déjà énormément le volume de ta poubelle et donc ta production de déchets.



Pour ne pas louper le prochain article et faire le plein de nouvelles astuces, inscrit-toi à la Newsletter et rejoins-moi sur Instagram !

Celine_Morandeau_Coach_personnelle_

Hello,

Je suis Céline, coach certifiée et consultante en transition écologique. J’ai pour mission de te guider vers un quotidien plus respectueux de l'environnement, dans le respect de ton équilibre personnel et de tes valeurs.